Présentation vidéo de l’ouvrage Ecologies du smartphone, 06 avril 2022

L’ouvrage collectif « Ecologies du smartphone« , qui vient de paraître aux Editions Le Bord de l’Eau, est présenté par plusieurs autrices et auteurs qui ont partagé leurs réflexions, approches, méthodes et expériences. Merci à Alexandre Monnin, Nicolas Nova, José Halloy, Yves Citton et David Maenda Kithoko qui ont se joindre à cette vidéo-présentation ! Et merci à toutes et tous les autrices et auteurs qui contribué à cet ouvrage !

Pour rappel, l’argumentaire de l’ouvrage :

« Le numérique est le plus souvent présenté sous un jour immatériel et cependant son empreinte écologique est de plus en plus prégnante. La fabrication et les usages du smartphone, qui matérialise les pratiques digitales pour le plus grand nombre, s’avèrent à la fois énergivores et impactant au plan environnemental et plus encore supposent l’exploitation d’enfants et de travailleurs pauvres pour l’extraction minière de terres rares, métaux et minerai le composant. A moyen terme, le smartphone dont la 5e génération s’impose aujourd’hui, semble destiné à devenir une « technologie zombie » (José Halloy) et peu durable. Géo-physiciens, artistes, philosophes, designers, sociologues, architectes et juristes partagent leurs savoirs et pratiques afin de fournir un ouvrage en français qui propose : (1) une vision d’ensemble de ses problématiques et tensions, (2) sur la base d’un ensemble de travaux théoriques, d’enquêtes ou de production artistiques/de design. Le tout avec un positionnement mélioriste qui cherche à dépasser un positivisme technologique béat et un pessimisme techno-critique simpliste

L’ouvrage présente à travers des approches multidisciplinaires (sociologie, géo-physique, design, philosophie, architecture) les facettes plurielles du problème écologique posé par le smartphone. »

https://univ-lille-fr.zoom.us/rec/play/G_oTvb5ccH_fU3sJ_1P8g9_KIGUESXUFexkDRjmPSLN8YTURe3xKOloNRVSYJdmN84i5Nam4CV8kLwBh.fKEn5pZ5tUaMgxL_?autoplay=true&startTime=1649258237000

Spoiler alert : Et oui on entend bien Alexandre Monnin au tout début…c’est Laurence Allard qui avait coupé son micro 🙂 Bon visionnement à vous !

Et merci à François Huguet pour l’illustration !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.