Le smartphone, un « investissement identitaire renouvelé »

Par défaut

Il y a les « Blackbé », les « iPhone » et les autres, les « simplets » ou les « dinosaures » : la folie « smartphone » a créé de nouveaux usages, et de nouveaux clivages chez les jeunes. C’est un des enseignements d’une intéressante petite enquête ethnographique, présentée mardi 31 août en marge d’une conférence de presse de l’opérateur de télécommunications Virgin Mobile.

L’étude a été menée par trois chercheurs en sciences de l’information (Olivier Aïm, du Celsa,Laurence Allard, de l’Université Lille 3, et Joëlle Menrath, de la société Discours & Pratiques), entre Strasbourg, Paris, et la « cité des 4000 » à Aulnay-sous-bois, auprès de quelques dizaines de possesseurs – ou non – de téléphones multimédias. Lire la suite sur le site du Monde